Enfant jouant à Perplexus

Quelle alternative aux écrans pour occuper son enfant ? Les jeux de société solo, pardi !

Suivez-nous par ici :

— Julian, tu peux arrêter de regarder YouTube, je te prie ? — Oui, mais tu travailles, là, on peut pas jouer ensemble. — … C’est pas faux.

Face à ce léger souci organisationnel, je me suis demandé : comment, malgré toutes les bonnes choses que nous apportent les petites lucarnes, comment, donc, inciter mon fils à essayer des activités ludiques plus matérielles ? La solution m’a sauté aux yeux (après une longue réflexion) : en lui faisant opérer ce glissement petit à petit. Des jeux vidéo aux jeux de société solo, il n’y a que quelques pas.

Les adaptations vidéoludiques

Tout d’abord, proposons à notre enfant de ne pas lâcher tout de suite son téléphone ou son ordinateur : de nombreux jeux ont été adaptés à ces « nouveaux » formats. Par exemple, Carcassonne garde son principe : choisir parmi des tuiles qui représentent des cités, des routes, des monastères et des champs pour étendre au maximum votre domaine et accumuler le maximum de point de victoire. Les DLC vous permettent d’ajouter toujours plus de dépaysement ! Bien d’autres jeux de société célèbres, tels que Catan, Mysterium, ou encore Zombicide, ont connu le même traitement. Vous les trouverez sur la page d’Asmodee Digital.

Gros avantage de cette étape : il est très souvent possible de jouer en solo, mais aussi à plusieurs, en local ou en ligne. Votre enfant pourra ainsi proposer à ses amis une petite aventure numérique.

Installez le jeu préféré de votre enfant, ou un jeu dont il adore l’ambiance (par exemple, mon fils préférant la fantasy à la SF, j’opterais plus logiquement pour The Lord of the Rings : Adventure Card Game que pour un jeu dans l’univers de Star Wars) et regardez-le faire un pas vers le jeu de société sur table !

Les jeux d’Asmodee Digital vous permettent de jouer partout, mais Board Game Arena vous autorise à jouer avec vos amis, où que vous vous trouviez ! Cette plateforme réunit plus de 5 millions d’inscrits, et compte une sélection incroyable de jeux. Vous avez du mal à vous retrouver pour jouer ensemble ? Inscrivez-vous sur Board Game Arena et ne galérez plus pour vous réunir autour d’une partie !

 

Découvrez les plateformes d'Asmodee Digital et de BGA

Site Asmodee Digital

Les jeux de société solo

L’étape suivante consiste à présenter à votre enfant la boîte du jeu de société auquel il aura goûté sur son écran. Bien entendu, tous les jeux ne conviendront pas : en effet, l’adaptation vidéoludique aura pu faire disparaître le besoin d’adversaires, par exemple sur des jeux tels que Catan ou Carcassonne. Néanmoins, cette nécessité ne s’applique pas à tous les jeux. En fonction de l’âge de votre chérubin, citons par exemple Betta (8 ans), Wonderbook (10 ans) ou Zombicide (14 ans), auxquels on peut également se frotter à un mode « solo » dans leur version boîte. Il ne faut cependant pas oublier de prendre en compte la familiarité de votre enfant avec le jeu de société et sa sensibilité : en effet, s’il joue avec vous depuis longtemps, il a peut-être atteint le niveau rouge de Zombicide avant ses 14 ans (ce qui est le cas de mon fils).

Dès lors, la boîte en main, le principe du jeu connu grâce à l’application, les règles apprises (malgré quelques adaptations inhérentes au changement de support), votre enfant pourra se poser sur la table du salon ou dans sa chambre et essayer de remporter ses victoires de manière « analogique », le temps que vous soyez disponible pour jouer avec lui, à ce jeu ou un autre.

Des idées de jeux de société ayant des modes "solo" pour vos enfants ou adolescents

Illustration jeu Wonderbook
Boîte jeu Zombicide

Le jeu solo, pour un enfant, est l’occasion de se confronter au jeu, sans un parent qui pourrait le guider ou rechigner à mettre en application ses stratégies dans un jeu coopératif. Il développe ainsi son esprit tactique, et qui sait, pourrait bien vous surprendre à la prochaine partie ! Je ne compte plus les fois où mon fiston nous a débloqués la partie d’Unlock!.

Et si vous êtes vraiment très occupé, pourquoi ne pas poursuivre l’aventure sous d’autres formats, comme les livres-jeu Unlock! Escape Geeks, dès 10 ans ?

Couverture roman Unlock Escape Geek

Jeux solo, logique, casse-tête et jeu d’adresse

Parmi les jeux solos, citons aussi la célèbre gamme des Rubik’s Cubes, dont on sait toutes et tous qu’ils sont parfaits pour jouer des heures seuls, dans notre coin, le nez collé sur les faces colorées (mais la gamme propose plus que cela !). À moins que vous ne soyez de ces personnes qui jouent machinalement avec, en réfléchissant (et ce sont les mêmes qui les résolvent tranquillement, tandis que nous, nous galérons un peu. Exaspérant.)

Si vous souhaitez marier les jeux de société classiques aux casse-têtes, toujours solos, tentez l’aventure Logiquest. Il s’agit d’une gamme qui reprend des titres incontournables, tels que Catan ou Les Aventuriers du Rail, avec des mécaniques de puzzles logiques. Relevez ces défis, en solo (ou à plusieurs, malgré tout).

Enfin, après avoir bien fait fonctionner ses méninges, votre enfant voudra peut-être une pause avec des activités plus manuelles. Jeux d’adresse solo, les parcours de Perplexus peuvent lui donner du fil à retorde et lui proposer de nombreux défis !

Perplexus, Rubik's, Logiquest : des heures de jeux en solo !

Adolescente jouant à Rubiks
Plateau Catan Logiquest
Enfant jouant à Perplexus

Boulot terminé, c’est l’heure de jouer ensemble !

Enfin, voici le moment tant attendu par votre enfant : vous avez fini votre journée ! Il est l’heure de jouer ensemble ! … comment ça, la console ? Mais voyons, fiston… bon, trouvons un compromis : un jeu de société avec application dédiée ! Eh oui, car depuis quelque temps, des jeux misent sur une application pour, par exemple, remplacer le rôle de l’un des joueurs (Descent, Les Demeures de l’Épouvante…) : l’app devient alors indissociable du jeu de société en lui-même. C’est aussi le cas de l’application Unlock! qui, non contente de vous fournir chronomètre et statistiques de partie, simule les machines ou les verrous à code que vous rencontrez dans les scénarios (et elle vous réserve bien d’autres surprises en mettant à profit nombre de fonctionnalités de votre appareil, mais chut… no spoil).

Retour sur Internet

Maintenant que nous avons occupé notre enfant, il est temps pour lui de revenir à son point de départ : l’écran. En effet, vous trouverez sur Internet une foule de contenus utiles pour vos parties, comme les règles solos de certains jeux, ou des tutoriels vidéo. Citons, dans les chaînes YouTube, celles d’Asmodee et Asmodee Digital, ou des chaînes tiers comme Philibert ou Tric Trac.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il n’est pas ici question de nier l’intérêt des écrans, mais bien d’inviter nos enfants à retrouver ce temps de jeu et de convivialité autour d’un matériel souvent splendide, à manipuler dans ses petites mains fébriles, où l’on pourra se raconter l’histoire comme on l’entend. Et bien entendu, les nouvelles technologies, plus si nouvelles que ça, restent une fabuleuse alternative, ainsi qu’un fantastique complément, au jeu de société.

 

 

 

Jérôme

Dans mes vies, je fus : samouraï redresseur de torts, trouble-fête vampirique, forgeron-nécromant, héraut du dieu Soleil et bien d’autres encore. Car oui, cher lecteur, chère lectrice, je suis rôliste devant (les Samouraïs de) l’Éternel (et si tu as la référence, tu sais à peu près quel âge est le mien). Fort de ces expériences, je me propose de t’accompagner dans la découverte des jeux qui forment le paysage ludique français afin de te guider dans les choix que tu décideras d’y faire. Alors boucle ta ceinture, ça va peut-être secouer quelque peu, mais on devrait bien rigoler sur le chemin.

Voir tous les articles

Les jeux de société figurant dans l'article

Catan sur BGA
Carcassonne sur BGA
Betta
Wonder Book
Zombicide
Unlock! Escape Geek
Rubik's Cube
Logiquest
Perplexus

D'autres articles de jeux de société